Mail Slack Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Information git Clock Français English Aller directement au contenu principal

Papa - page 41

Je suis papa de deux garçons dynamiques, intelligents et sensibles qui m’offrent chaque jour de nombreuses anecdotes croustillantes à partager, et une belle perspective sur la vie.

Mamie fait des trucs avec un barbu

— Allez mon cœur, papa chante et tu complètes les trous : Petit papa…
— Noël
— Quand tu descendras du…
— ciel
— avec…
— Mamie
— Ah bon ⁈

Les chaussettes

Mais voyons, les chaussettes ce n’est pas fait pour jouer ! Regardez-moi ça, tu en as mis partout ! Les chaussettes, c’est pour aller dans les chaussures, pas pour étaler partout ! Tu n’es pas très mignon. Range-moi tout ça à sa place !

Cinq minutes plus tard, il vient me chercher et m’emmène dans sa chambre par la main. Il avait sorti toutes ses vieilles paires de chaussons et avait fourré les chaussettes dedans.

Papa, a mignon moi ! Yochettes dans yaussures ! Pocoup yochettes !

Ah ben oui, forcément, tu as retenu ça dans la phrase…

Protectrice

Ma femme rentre énervée un soir :

Non mais quand même, notre fils n’est pas dans le domaine public ! Alors le prochain vieux que je croise dans la rue et qui caresse mon fils, J’LE DÉGLINGUE ! Celui de ce matin a eu de la chance que j’ai pas eu le réflexe et que j’avais une cagette dans les mains, sinon, j’lui pétais les genoux !

Je crois qu’elle n’aime pas trop qu’on touche aux enfants.

Quand il sera grand

Sa grand-mère demande à mon grand si quand il sera grand, il voudra un snowboard ou des skis. Il répond que non.

Lui, quand il sera grand, il aura un dentifrice de grand qui pique, comme Papa. ♥

Décodeur requis

— Papa, papa !
— Oui chéri ?
— Maman, fâchée !
— Maman est fâchée, mais pourquoi ?
— Maman fâchée, bite papa pas levée !

Il fallait donc comprendre : Maman est fâchée parce qu’elle a appuyé sur le bip (la télécommande), et la barrière du parking ne s’est pas levée. Heureusement qu’on a le décodeur… et qu’il ne parle qu’à nous !

Qui va à la chasse

— Papa, biberon !
— Oui chéri, je vais te le préparer. Tu viens ?
— Non, attends à lit.
— Tu m’attends dans le lit ? Ok, Papa te ramène ça.

A mon retour, il s’était rendormi. A ma place, dans mon lit. Il était 7h05. Je crois que je me suis fait avoir.

Le Bon Coin

A vendre : poupon parlant, très bon état général, fonctionne à l’énergie solaire (2 secondes d’exposition pour 35 heures d’autonomie, pas de bouton « off » ou alors très bien caché, ça fait 3 ans qu’on cherche). 3 fonctions : parole (assez rare + petit bug : répète en boucle la même chose jusqu’à 25 fois), pleurs ou cris (attention, bouton volume jamais trouvé, bloqué à 560 décibels). Peut aussi danser, retourner une baraque en quelques minutes (2 options possibles : impression « p… on s’est fait cambrioler ! » ou impression « m… mais y’a eu un ouragan ici ! »).

TRÈS BON PRIX !

Faisons marcher les réseaux

Connaissez-vous une personne à la recherche de cobayes pour une étude sur la privation de sommeil ? C’est pour une candidature spontanée.

Sur la porte, bordel

Forcément, le seul moment où ton bébé finit par dormir, il y a une gourdasse qui vient sonner à la porte :

— Bonjour, je cherche Sandrine, au XX.
— Euh ok, mais ici c’est le YY. Comme vous pouvez le voir en gros sur la porte.
— Ah bon, et c’est de quel côté ?
— Probablement par là, bonne journée.

Elle est partie dans l’autre sens, tandis que le bébé se mettait à hurler…

Panique

Ce matin, on joue au train (comme souvent). Le grand fait un pont et comme toujours, il fait suivre la descente du pont d’un virage serré. Arrive ce qui doit arriver : le train descend à toute allure et se vautre lamentablement dans le virage. Comme tous les matins.

Sauf que là, crise de larmes. J’essaie de le calmer, mais rien n’y fait :

— Papa, boouuum, boouummm, train boouum
— Ce n’est rien, chéri, c’est juste un petit accident. Regarde, on le remet droit.
— Non Papa, boooooum, ’ccident, ’ccident, Lolo, Lolo !

Et là, j’ai compris. Le mari de sa nounou s’appelle Laurent et il est conducteur de tramway. Comme mon bonhomme ne sait pas dire tramway, on lui a dit que Laurent conduisait des trains… Je l’ai pris dans mes bras, et lui ai dit que Laurent allait bien, qu’il n’était pas dans ce train-là. Il s’est calmé rapidement.