Mail Slack Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Information git Clock Français English Aller directement au contenu principal

Citoyen - page 3

Je suis un citoyen français, du monde et des Internets. J’essaie de comprendre la société dans ses dimensions politiques, économiques et culturelles.

Les anti-burkinis, 5ème colonne de l’État Islamique

Nous pouvons continuer d’apposer des rustines sécuritaires, nous pouvons rogner encore longtemps sur nos libertés fondamentales, nous pouvons encore tirer sur la corde de notre dispositif policier et militaire, mais tant que le terrorisme continuera d’avoir l’effet escompté il y a aura toujours un djihadiste pour passer entre les mailles du filet. Il faut tenir sur nos valeurs, il faut empêcher qu’elles ne puissent être affectées par la terreur.
 »Les anti-burkinis, 5ème colonne de l’État Islamique », Robin Berjon

Je ne suis pas d’accord avec la formulation du titre (beaucoup de personnes anti-burkinis s’opposent fermement à Daesh et pourraient être blessées par cette tournure) mais j’adhère au contenu. Parler de valeurs ne doit pas être réservé à une certaine droite réactionnaire. Il est important d’aborder le sujet pour dire qui nous sommes et qui nous voulons devenir.

Salaires

L’écart de salaires hommes-femmes est, dans l’immense majorité des cas, présenté du point de vue masculin. On mesure combien les femmes touchent de moins que les hommes. Dans notre calcul, les hommes touchent 100, les femmes 81 (1 934/2 389), ce sont les chiffres de l’Insee. Elles perçoivent donc 100-81 = 19. 19 en moins rapporté aux 100 des hommes, cela fait 19 % en moins. Rien n’empêche de voir les choses autrement, du point de vue des femmes. Si l’on rapporte les 19 aux 81 des femmes, cela fait 19/81 = 23,5 %. Les hommes touchent 23,5 % de plus que les femmes. C’est simplement que les pourcentages ne sont pas réversibles, car ils ne s’appliquent pas à la même base de départ. Baissez un prix de 50 % pour un bien de 100 euros, vous l’avez à 50 euros. Augmentez-le de 50 %, et le voilà à 75 euros (car 50 % de 50 euros = 25 euros).
Entre hommes et femmes, aucune des deux méthodes n’est plus « juste » ou meilleure. Mais il est frappant de constater que celle qui aboutit au chiffre le plus faible s’est imposée dans le débat public.
 »Les inégalités de salaires entre les femmes et les hommes : état des lieux », L’Observatoire des inégalités

Lire la suite →

La stratégie de la mouche

Les terroristes tiennent notre imagination captive, et l’utilisent contre nous. Sans cesse, nous rejouons les attaques terroristes dans notre petit théâtre mental, nous repassant en boucle les attaques du 11 Septembre ou les attentats de Bruxelles. Pour cent personnes tuées, cent millions s’imaginent désormais qu’il y a un terroriste tapi derrière chaque arbre. Il en va de la responsabilité de chaque citoyen et de chaque citoyenne de libérer son imagination, et de se rappeler quelles sont les vraies dimensions de la menace. C’est notre propre terreur intérieure qui incite les médias à traiter obsessionnellement du terrorisme et le gouvernement à réagir de façon démesurée.
 »La stratégie de la mouche: pourquoi le terrorisme est-il efficace ? », Yuval Harari, (Albin Michel pour la traduction française 2016, par Clotilde Meyer)

Lire la suite →

Valeurs et tremblements

et si on imaginait autre chose ?

Il y a en ce moment, en France, un sujet qui divise (oui, encore un) : l’interdiction du port du burkini. Ce débat qui passionne énormément fait naitre en moi des sentiments divers. Après de nombreuses lectures et pas mal de réflexions, je pense qu’il est possible de s’en servir pour produire quelque chose d’utile.

Comme je n’ai pas la prétention de détenir la Vérité, je mets des liens vers tous les articles qui m’ont instruit/inspiré/révolté/questionné. Si vous êtes curieux, vous devriez avoir pas mal de lecture.

Maintenant, laissez-moi vous expliquer le cheminement de mes pensées. J’insiste sur ce terme, c’est un cheminement. Donc il y a des moments où je ne serais pas d’accord avec le moi-même d’un peu plus loin (oui, j’ai parfois des sentiments contraires sur lesquels je mets du temps à mettre des mots, pas vous ?). Merci donc de lire l’ensemble avant de me traiter de tous les noms, j’ai déjà eu ma dose ces derniers jours.

Lire la suite →

Urgence ou pensée

Et plus ça dure, plus le refrain s’épuise. Faire vite, répondre tout de suite ! Entrer dans la course-poursuite en se disant qu’après tout, on a les jambes pour reprendre le dessus. Et si finalement, c’était une partie du piège ? Tant que l’on court, on oublie de regarder autour. Si cette urgence nous empêche de penser, quelles blessures peut-elle bien panser ?
 »État d’urgence : plus c’est long, moins c’est bon #DATAGUEULE 58 »

Lire la suite →

Des personnages féminins forts

Je pense que la vraie force de Sansa c’est qu’elle ne se bat pas. Dans un monde où c’est la solution de base, Sansa est [un] des personnages avec l’évolution la plus intéressante.
 »Les personnages féminins forts : bagarre mais pas seulement » sur Commando Culotte, le blog de Mirion Malle

Plus jeune, j’ai énormément apprécié le personnage de Buffy Summers et je pense que cela a profondément changé la façon dont je perçois la Pop Culture.

Lire la suite →

Les héritiers

La méritocratie, au bout du compte, apparaît comme une forme de justification a posteriori d’une hiérarchie sociale lourdement déterminée par l’hérédité. Non seulement ceux qui sont en bas de l’échelle sociale n’y sont que parce qu’ils ont eu la malchance de ne pas naître dans la bonne famille, mais en plus, ils doivent subir la condescendance et le mépris de ceux qui sont au sommet qui leur expliquent que cela aurait été différent s’ils avaient fait plus d’efforts.
 »Les héritiers » par Alexandre Delaigue

Lire la suite →

Stop

Nous sommes inondés de messages commentant les récentes affaires de harcèlement sexuel. Peu incitent à ce que ça s’arrête, préférant en rigoler, voire décrivant les femmes qui les dénoncent comme des emmerdeuses ou des hystériques. D’autres, pensant défendre la cause, enchaînent les bons mots sur telle ou telle femme politique, « évidemment trop moche pour être concernée ».

Ça m’insupporte.

Lire la suite →

Les femmes dans l’Histoire

Plusieurs initiatives récentes permettent de rappeler que l’Histoire est écrite par les vainqueurs, c’est-à-dire les hommes, pour les hommes et en prenant bien soin d’en écarter les femmes.

Lire la suite →