Mail Slack Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Information git Clock Français English Aller directement au contenu principal

Ça faisait longtemps

Semaine de cours intensif avec mes élèves, démarrage des cours tous les matins à neuf heures. Hors de question d’être en retard.

Sauf que, évidemment, c’est aussi une semaine de canicule. J’ai donc à la fois des enfants que je dois déposer avant 8h20 à l’école, mais qui ne peuvent pas dormir avant 22h le soir.

Jeudi, après des jours et des jours de chaleur, impossible de les lever. Alors pour les motiver, je leur propose un deal exceptionnel : on reste un tout petit peu plus longtemps au lit et on prend un truc à manger à la boulangerie devant l’école avant d’y aller. Succès, départ de la maison avant 8h.

Arrivés là-bas, je leur propose de choisir. Le grand demande un pain au raisins et le petit me demande un macaron à la pistache. Ce n’est pas une viennoiserie mais je suis prêt à accorder au petit une exception : il se nourrit quasi-exclusivement de fruits et de légumes le reste du temps.

Nous arrivons devant l’école. Ils n’ont pas fini alors je les laisse terminer avant d’entrer. Plusieurs parents passent avec leurs enfants, nous disent bonjour. Le petit, tout fier, montre à tout le monde son « macaron à la moustache ».

Soudain, une des mamans se permet un commentaire non-sollicité :

Ah ben quand c’est Papa qui dépose les petits à l’école, tout est permis !

GIF: Hadès est un peu en colère

Il est possible que ma voix intérieure se soit un peu emportée.

Dans la même catégorie :