Aller directement au contenu principal
4 min Boris Schapira

Le toréador

Ce nouveau besoin vient de tomber. Personne ou presque ne sait comment y répondre techniquement. Heureusement, il est là : votre rock star, votre pièce maitresse, celui qui n’a pas peur de faire face à la bête à cornes : le Toréador.

Le Héros des Mythes

Ayant le sens du défi, il prend immédiatement le besoin au sérieux et y apporte des réponses d’une technicité admirable. Il propose de vous libérer, de vous enlever cette épine du pied en intervenant rapidement de manière autonome et efficace, comment refuser ? Vous n’aviez pas prévu tout cela et lui propose, de son propre chef, de vous sauver d’un décalage dans votre planning et d’efforts de compréhension ! Vous le remerciez et lui confirmez son intervention. Hercule des temps modernes enfermé dans un labyrinthe logiciel, le voici déjà qui analyse le problème et propose des pistes.

Quelles heures après, le projet a trouvé son maitre. L’intervention du Toréador a été rapide, plus rapide que n’importe qui d’autre à qui vous auriez confié cette tâche. Vous ne vous êtes occupé de rien, le toréador allant jusqu’à contacter les parties-prenantes pour leur confirmer la livraison du correctif. Le voici déjà qui repart sauver un autre projet. Qu’il est beau, qu’il est doué, qu’il est fort, le Toréador !

Les semaines passent.

Nouvel imprévu sur le projet. La problématique concerne très exactement le domaine sur lequel est intervenu le Toréador. Les retours de l’équipe sont mauvais. Personne ne comprend comment fonctionne le code car rien de ce qui a été ajouté n’a été documenté et les couches d’abstraction utilisées ne font pas partie des patterns maitrisés par l’équipe. Des processus avaient été mis en place sur la Production mais ils ne semblent pas avoir été utilisés. Résultat, l’équipe ne sait plus comment revenir en arrière ou intervenir à nouveau. Le Toréador est injoignable ou trop occupé par un autre projet pour revenir.

L’équipe discute, cherche, émet des hypothèses, teste, analyse les résultats, tente de trouver la meilleure solution et finalement, forte de plusieurs heures de luttes, parvient à remettre le projet sur les rails. Chemin faisant, ils comprennent le code du Toréador mais ne parvienne pas à légitimer sa complexité. Avec leur connaissance de l’application et du besoin du client, ils envisagent une solution plus simple. Malheureusement, les parties-prenantes s’y opposent : trop de temps a été dépensé sur ce besoin, il faut passer à la suite.

Un problème de perception

Le Toréador n’est pas si mythique que ça. J’ai eu l’occasion d’en rencontrer plusieurs dans ma vie professionnelle et il est même probable que j’ai été ou que je sois encore un jour cette personne pour d’autres. C’est comme la mort ou la stupidité : vous ne vous rendez compte de rien, ce sont les autres qui souffrent.

Le « problème du Toréador » n’est pas tant une question d’expertise qu’une question d’équilibre et de partage de la connaissance entre une équipe opérationnelle et un intervenant externe. Quand vous intervenez sur un projet, prenez toujours le temps de comprendre comment il fonctionne ou est architecturé, et prenez le temps de discuter avec l’équipe pour déterminer une solution qui corresponde à leurs processus.

Si vous arrivez et que vous livrez une solution sans formation ; si vous développez avant d’avoir demandé ou compris les grandes lignes du projet ; si vous ne niez pas quand un membre de l’équipe vous dit « le code se comprend tout seul » (faux) ; si vous ne laissez pas derrière vous des indications quelconques dans le code, dans une documentation, dans un mail… vous vous comportez en Toréador.

Si vous êtes responsable d’équipe et que vous cherchez à accélérer le temps de résolution d’un besoin par une équipe en ajoutant un collaborateur externe, prenez le temps d’expliquer vos attentes en termes de maintenance et responsabiliser le profil intervenant. Si vous cherchez à vous détacher du projet à ce moment critique ; si vous n’exigez pas de l’intervenant et de l’équipe un compte-rendu commun (ensemble, même) de l’intervention ; si vous ne prenez pas le temps d’écouter le retour de l’équipe sur cette intervention… vous attirerez à vous ce genre de situation.

Inutile d’avoir recours à un toréador quand on peut garder les vaches ensemble.

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia