Aller directement au contenu principal
citoyen 1 min Boris Schapira

Les anti-burkinis, 5ème colonne de l’État Islamique

Nous pouvons continuer d’apposer des rustines sécuritaires, nous pouvons rogner encore longtemps sur nos libertés fondamentales, nous pouvons encore tirer sur la corde de notre dispositif policier et militaire, mais tant que le terrorisme continuera d’avoir l’effet escompté il y a aura toujours un djihadiste pour passer entre les mailles du filet. Il faut tenir sur nos valeurs, il faut empêcher qu’elles ne puissent être affectées par la terreur.
« Les anti-burkinis, 5ème colonne de l’État Islamique », Robin Berjon

Je ne suis pas d’accord avec la formulation du titre (beaucoup de personnes anti-burkinis s’opposent fermement à Daesh et pourraient être blessées par cette tournure) mais j’adhère au contenu. Parler de valeurs ne doit pas être réservé à une certaine droite réactionnaire. Il est important d’aborder le sujet pour dire qui nous sommes et qui nous voulons devenir.

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia