Aller directement au contenu principal
2 min Boris Schapira

Comme un seul homme

Somewhere in the internet there’s a guy named Doug Wilson (@blipsofadoug). And for the past 3 years, he’s the one who’s been taking care of Express for the rest of us.

During the last 3 years, Doug probably solved a bug that would have affected your production application. During this time he most likely improved your server’s runtime performance without you even realizing it.

So I would like to say thank you to Doug Wilson. For all of your hard work.
« The Unbelievable History of the Express JavaScript Framework », Dor Tzur

Derrière la plupart des outils de notre quotidien, il y a des hommes et des femmes qui contribuent discrètement à leur succès et qui donnent de leur temps sur des projets dont vous n’entendrez jamais parler ou sur d’autres que vous utilisez tous les jours1. Ils ne sont pas toujours isolés, font parfois partie de structures qui ont de forts intérêts dans ces projets2.

Ce n’est pas la première fois que j’entends l’histoire d’un projet open source supporté par une unique personne. Peu importe la taille du projet ou sa notoriété3, le service rendu par un projet open source est souvent perçu comme gratuit à produire parce qu’il est gratuit à l’usage.

Cette confusion injuste mais naturelle, qu’on retrouve également dans les déboires actuels de la Presse en ligne gratuite, n’est possible que parce que le Business Model du Libre est ailleurs. Mais un peu de gratitude ne fait pas de mal.

Merci.

  1. Firefox, Wikipédia… ne sont pas des acquis et peuvent disparaître un jour. 

  2. dire que j’écrivais déjà ça il y a 9 ans, les mythes ont la vie dure. 

  3. Bower, un des projets front end les plus utilisés au monde, est également maintenu par une seule personne, Adam Stankiewicz). 

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English