Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English Algolia Aller directement au contenu principal

Articles de février 2016

web 3 min Boris Schapira

Un blog avec Jekyll et Codeship

Depuis plusieurs mois, ce blog est propulsé par Jekyll et Codeship. Une page explicative existe, mais elle est « vivante » et si je change quelque chose demain, elle évoluera. J’utilise donc un article daté pour figer un peu les choses, et tant pis pour le contenu dupliqué.

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

La nuance

Nous venions de jouer à Panda’s Daycare, un jeu que Despote, aime bien.

Papa, je veux dessiner le chat !

Aucun problème. Je sors une feuille, les crayons gras et lui explique les consignes :

Tu vois, là, tu as la tablette avec le petit chat. Toi, tu vas dessiner le petit chat comme sur la tablette.

Le « comme » est visiblement passé à la trappe. TIL : le crayon gras, ça s’enlève assez bien des écrans.

citoyen 2 min Boris Schapira

Diviser

pour mieux régner

En politique et en sociologie, diviser pour régner (du latin « Divide ut regnes ») est une stratégie visant à semer la discorde et à opposer les éléments d’un tout pour les affaiblir et à user de son pouvoir pour les influencer. Cela permet de réduire des concentrations de pouvoir en éléments qui ont moins de puissance que celui qui met en œuvre la stratégie, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.
« Diviser pour régner », Wikipédia

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

Madame Irma

Dictateur, 5 ans, n’est pas très patient. Pour qu’il apprenne à gérer le temps qui passe, j’ai décidé de lui apprendre à lire l’heure mais pour un petit garçon qui a du mal à reconnaître et mémoriser l’ordre des chiffres, pas facile !

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

Délivrée

Despote, 3 ans, regarde une photo de sa mère et moi, bien habillés. Je porte un costume et elle, une robe de soirée et une tiare.

— C’est une princesse pas délivrée, maman !
— Une princesse pas délivrée ? Pourquoi, ça fait comment une princesse délivrée ?

Bien sûr, il s’est mis à danser en chantant !

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

Juste un papa

Tout à l’heure, il grattera le fromage froid sur le lino, pendra de toutes petites chemises sur la corde à linge, mettra du désodorisant sur les coussins du salon pour enlever l’odeur de pipi et ramassera les petites crottes dans la baignoire.

Il repèrera une petite rougeur derrière l’oreille de notre fils, tapera « possibilité de décès suite à une rougeur derrière l’oreille » sur Google et se persuadera qu’il s’agit d’un virus carnivore.
« Les choses idiotes qu’il faut que vous arrêtiez de dire aux papas », Ashley Miller

Lire la suite →

papa 5 min Boris Schapira

Division

sur catalogue

Ça fait plusieurs fois que j’évoque la problématique des jouets ciblés pour des sexes particuliers. J’aimerai y revenir une fois encore.

Lire la suite →

citoyen 1 min Boris Schapira

Dégoût

D’habitude, je cite. Je prends mon paragraphe préféré et je l’extrais, comme pour me l’approprier. Là, le paragraphe que je veux citer est trop long, il couvre tout l’article. Il résume bien le deuil que je fais du processus électoral, le dégoût que j’éprouve en les entendant déclarer leur candidature sur la route qui les emmène chez le juge.

Je n’arrive plus à y croire, alors je me concentre sur mon quotidien : essayer d’être meilleur, plus humain, une chose à la fois. Rendre service, être aimable, essayer de prendre la vie avec le sourire pour en mettre un peu dans la vie des autres.

« Le burn-out français et nos résignations », sur le clairon de Marion et Vinvin

citoyen 1 min Boris Schapira

Pumpipumpe

J’ai commandé des Pumpipumpe, de petits stickers à coller sur la boîte au lettre pour signaler à ses voisins ce qu’on est en mesure de prêter. J’aime l’idée. Je me dis qu’elle créé un lien local, social, simple, tout en participant à une réduction consciente de la consommation.

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

La lumière de la musique

Il arrive dans le salon en pyjama, les yeux plissés, une trace de drap le long de la joue :

— Maman, la lumière de la musique me gêne.
— La lumière de quoi ?
— La lumière de la musique ! Elle fait comme ça !

Tout en nous regardant, il cligne des yeux plusieurs fois d’affilée. Pendant plusieurs secondes, nous nous regardons puis nous comprenons enfin :

— Tu veux dire qu’il y a une lumière qui clignote ?
— Oui, la lumière de la musique qui kiniotte, Maman…

Nous avons branché une clé USB sur une petite chaîne avec dessus de la musique douce pour qu’ils s’endorment. Il était gêné par le clignotement de la diode !

papa 1 min Boris Schapira

Dinosaures

— C’est le gros méchant dinosaure féroce !
— Et il s’appelle comment ?
— …
— Allez, parfois je t’appelle comme ça : mon petit…
— … chéri ! C’est le chéninosaure, Papa !

citoyen 1 min Boris Schapira

Citations

Extraits de « Réflexions sur la question juive », de Sartre, publié en 1946, où j’ai remplacé « juif » par « musulman » et « antisémitisme » par « islamophobie »…

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

Face au renard

— Papa, pourquoi il y a un Bambi sur le panneau ?
— Parce qu’il y a des cerfs dans la forêt et qu’il faut faire attention s’ils essaient de traverser la route.
— On peut aller voir les Bambis dans la forêt ?
— Non, mon cœur, il fait nuit. Tu sais, dans la fôret, il y a d’autres animaux. Que va-t-on faire si on croise un renard ?

Lire la suite →

papa 1 min Boris Schapira

Captain Obvious

Le petit dernier, 2 ans ½, et ses réflexions profondes…

— Il faut pas manger papa et maman !
— Ah non chéri, en effet…
— Sinon on n’a plus de papa et maman, après.
— Euh oui, en effet. Mais dis-moi, t’es un peu Captain Obvious, toi !
— [Outré] Mais non, je suis Spiderman !

Captain Obvious est, en anglais, le surnom donné, par ironie, à une personne énonçant des banalités ou des évidences. Je ne connais pas d’équivalent en français.