Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English Algolia Aller directement au contenu principal
web 1 min Boris Schapira

En province

En ce moment, j’ai plein d’envies. Depuis que je suis parti de Paris, en fait. Avec plus de deux heures par jour passées sous terre, la Ville Lumière me rendait surtout aveugle. Depuis mon retour à Bordeaux, je vois à nouveau et je respire.

Du coup, j’ai plein de projets. Au niveau professionnel d’abord, puisque de nouveaux défis se présentent chaque jour et que j’ai l’impression d’avoir plus de temps pour ma veille technologique et mes lectures d’auto-formation (en ce moment, je sautille de Silverlight for Windows Phone 7 à HTML5, quand je ne lis pas des bouquins sur le CSS. C’est très enrichissant).

Au niveau personnel ensuite, puisqu’il va être temps pour me femme et moi de nous trouver une maison ou un appartement et que ça n’est pas une mince affaire à trouver (propriétaires d’un 75m² sur Bordeaux cherchant à vendre, n’hésitez pas à me contacter !). Je prends aussi un peu de temps pour m’amuser et je re-découvre les jeux vidéos sur ma PS3 (une belle console moderne sur laquelle je joue aussi bien à Uncharted2 qu’à… l’Odyssée d’Abe !).

Et puis revenir à Bordeaux, c’est aussi l’occasion de reprendre contact avec les amis perdus de vue. Ça n’est pas évident, après autant d’années d’absence, mais le jeu en vaut la chandelle. J’en profite aussi pour me rapprocher de la famille en allant passer des week-end au frais chez mes beaux-parents ou en m’invitant chez les miens quand j’ai la flemme de préparer le dîner (ce qui est quand même bien pratique, vous en conviendrez).

Bref, je crois que même si mes copains parisiens me manquent, je suis beaucoup plus heureux ici. Et ils sont les bienvenus à la maison quand ils le désirent. On ira faire un pic-nic au Jardin Public avant d’admirer le miroir d’eau en dégustant un bon verre de vin.