Aller directement au contenu principal
3 min Boris Schapira

Rencontre Viadeo «  Bordeaux 33CO  »

Maintenant que la page parisienne de ma vie est tournée (et je ne suis pas mécontent), il est temps pour moi de découvrir les opportunités qu’offre Bordeaux. Cette ville, magnifique et que j’aime, je la connais finalement assez mal, surtout au niveau du tissus socio-économique.

En tant que consultant pour Clever-Age Bordeaux, je risque d’être souvent au contact des entreprises locales. Mieux vaut donc connaitre leur taille moyenne, les secteurs porteurs, les inconvénients et les avantages de la position géographique…  Je me suis dit qu’une bonne solution pour remédier à ce manque de connaissances serait de rencontrer des gens et de leur poser la question.

C’est tout bête, mais il paraît que ça marche assez bien.

Je me suis inscrit sur le Hub Viadeo « Bordeaux 33 : Carrières et Opportunités » (en fait j’étais déjà inscrit depuis un moment mais pour être parfaitement honnête, je lisais les publications d’un œil distrait) et me suis rendu ce soir à une réunion de ses membres. Arrivé avec une heure de retard (je ne suis pas vraiment habitué à finir de travailler tôt et c’est encore pire quand Mme Schapira n’est pas là pour me motiver à rentrer à la maison), j’ai raté la partie ‘Buzz’ de l’évènement, celle où, à l’image d’un Speed Dating, les personnes changent de table régulièrement pour se rencontrer. J’ai donc passé une heure et demi avec les mêmes personnes (très agréables et intéressantes par ailleurs).

En une heure et demi, voici ce que je peux déduire (l’avenir confirmera ou non ces déductions « à chaud ») :

  • Bordeaux est une ville de TPE et PME. Les grands comptes sont rares et leur nom revient souvent dans les conversations ;
  • les entreprises bordelaises se sous-estiment par rapport à Paris ou d’autres villes de province. Même si le bordelais a de l’amour propre (et il peut, sa ville est magnifique), quand on discute opportunités et croissance, il baisse le visage et sous-estime (à tort, je pense) ses capacités et le potentiel de son entreprise (ou alors c’est un biais qui ne réunit que ce genre de profil dans ce genre d’événement) ;
  • il y a de la place, à Bordeaux, pour de la création d’entreprise dans le domaine du service et du conseil pour les TPE/PME dans les technologies, mais pas seulement ;
  • les bordelais sont beaucoup moins carriériste que les parisiens. Même dans une réunion comme celle-ci, on retrouve une volonté de qualité de vie qui ne passe pas uniquement par le salaire ou la constitution d’un plan de carrière. Les gens parlent de leur vie, de leurs enfants.

Enfin, dernier constat : il est difficile de retrouver un emploi pour une femme qui suit son conjoint. Ca n’est pas inhérent à Bordeaux mais pour une moitié des personnes rencontrées ce soir dans ce cas, c’est flagrant.

Merci aux organisateurs de la soirée et rendez-vous la prochaine fois !

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English