Aller directement au contenu principal
Citoyen 2 min Boris Schapira

[Rétro] Il y a un an… août 2008.

Pour ne pas commettre les erreurs du passé, encore faut-il s’en souvenir.

Rappelez-vous, août 2008, c’était ça :

  • Le 8, les Jeux Olympiques de Beijing débutent. Pendant ce temps, la Georgie prend possession de Tskhinvali, la capitale d’Ossétie du Sud.
  • Le 9, la Russie s’invite dans le conflit et sous couvert de libération de l’Ossétie du Sud, entame l’occupation du territoire géorgien.
  • Le 11, le Dalaï Lama, de passage en France, refuse de rencontrer Nicolas Sarkozy après que ce dernier ait refusé de défendre ouvertement les droits du Tibet face aux autorités chinoises.
  • Le 13, un professeur français est condamné à 500 euros d’amende pour avoir giflé un élève
  • Le 15, George W. Bush annonce son soutien à la Géorgie, entrant en conflit ouvert avec le président russe Dmitry Medvedev et Nicolas Sarkozy qui a participé à la rédaction de l’article 5 du cessez-le-feu, jugé trop permissif par le président américain.
  • Le 18, la Russie fait semblant de retirer ses troupes… mais se réserve le droit de laisser des « milices de maintien de la paix ».
  • Le 20, Usen Bolt établit un nouveau record du monde au 200m et devient l’homme le plus rapide du monde.
  • Le 22, Human Rights Watch confirme l’utilisation d’obus à fragmentation dans la guerre opposant Russie et Géorgie et dénonce la condition des civils pris entre deux feux.
  • Le 23, Barrack Obama annonce que s’il est élu, son vice-président sera Joe Biden.
  • Le 25, la France appelle à une réunion des dirigeants de l’Union Européenne pour discuter de la situation catastrophique en Géorgie.
  • Le 26, la Russie déclare unilatéralement l’indépendance de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud. L’OTAN et l’OSCE condamnent cette décision, craignant une annexion par la Russie.
  • Le 29, John McCain choisit sa future vice-présidente, s’il est élu : la très conservatrice et créationniste Sarah Palin.
  • Le 31, la communauté internationale est dans l’embarras. La Georgie a cessé toute communication avec la Russie et aucun membre de l’ONU n’a encore reconnu l’indépendance de l’Ossétie du Sud ni de l’Abkhazie. La situation est inquiétante.
Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English