Aller directement au contenu principal
3 min Boris Schapira

[Test] Microsoft Wireless Mobile Mouse 6000 

Photos de la souris sous toutes les coutures

Après le test de l’Arc Mouse], voici que Microsoft Hardware m’envoie la Wireless Mobile Mouse 6000 en test. En voyant arriver cette souris d’un design assez commun, je sous-estimais profondément sa capacité à me rendre accro…

Installation (sous Windows) : A l’instar de l’Arc Mouse, l’installation est simplissime. Une toute petite clé USB sort de la souris sur pression d’un bouton. Une fois branchée sur le PC, elle dépasse d’à peine 3 ou 4 millimètres. Les pilotes sont inclus, ce qui assure une utilisation immédiate sur tout système Windows (j’ai essayé XP, Vista et Windows 7). 20/20

Dimensions de la souris

Design : d’une forme au classicisme éprouvé, la souris surprend néanmoins grâce à la présence de surfaces aggripantes sur les côtés. La prise en mais n’en est que plus rapide et plus agréable. Les contours chromés flattent le regard et donnent de la présence à cette mini-souris d’à peine 10 centimètres. Sa taille réduite lui permet de trouver sa place un peu partout. 20/20

Capteur : le capteur BlueTrack™ remplit toutes ses promesses. La souris est d’une utilisation fluide sur toutes les surfaces, du verre poli de mon bureau à la maison à la table de bois clair de mon bureau professionnel (oui, j’ai emmené la souris avec moi). Aucune autre souris n’a fonctionné correctement sur ces surfaces auparavant. Une vraie révolution. 20/20

Boutons : Conçue pour les droitiers comme pour les gauchers, la souris offre des boutons Retour et Suivant bien placés, faciles à atteindre avec le pouce et l’annulaire. La molette est multidirectionelle, son défilement est lisse et on ne clique jamais par erreur. On pourrait d’ailleurs, en cherchant la petite bête, trouver la molette centrale difficile au clic. Mais c’est vraiment pour ne pas mettre la note maximale. 19/20 (histoire de ne pas remettre 20/20)

Autonomie : Je ne connais pas l’autonomie totale de la souris, aussi ne mettrais-je pas de note. L’utilisant depuis 1 mois, je n’ai évidemment jamais eu à changer l’unique pile LR6. Sur le papier, Microsoft annonce jusqu’à 10 mois d’autonomie, ce qui ne m’étonne pas. Il faut dire qu’un bouton permet d’éteindre la souris lorsqu’on ne l’utilise pas, ce qui permet d’importantes économies d’énergie. Dans le pire des cas, une diode indicatrice signalera le moment venu qu’il est temps de la changer.

Conclusion :

La Microsoft Wireless Mobile Mouse 6000 est formidable. Je n’ai jamais autant apprécié l’utilisation d’une souris et je l’emmène avec moi dans mes déplacements car je ne conçois plus d’en utiliser une autre. En ce qui me concerne, la souris ultime… enfin au moins jusqu’à la prochaine !

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English