Aller directement au contenu principal
2 min Boris Schapira

Les 5 contre-vérités des iPhone-addicts

Tout le foin autour de la sortie du firmware 3.0 et de l’iPhone 3Gs m’exaspère, mais je dois reconnaître que les commerciaux d’Apple savent jouer avec l’alchimie des multitudes. Pour preuve, les meilleurs vendeurs d’iPhone sont les propriétaires d’iPhone. Il faut les voir essayer de vous convaincre que :

  • l’iPhone correspond parfaitement à vos besoins puisqu’il peut tout faire ;
  • l’iPhone est beaucoup moins cher que les autres smartphones ;
  • l’iPhone est le seul smartphone facile à prendre en main ;
  • l’iPhone a une longueur d’avance sur toute la concurrence ;
  • ceux qui n’aiment pas l’iPhone ne l’ont soit pas testé, soit sont aigris de ne pas l’avoir.

Malheureusement, je me vois dans l’obligation de rétablir une certaine vérité :

  • il y a une grosse nuance entre « tout faire » et « correspondre à un besoin ». Essayez de transformer un homme-orchestre en ensemble philarmonique, vous verrez ;
  • l’iPhone est un des smartphone les mieux subventionnés par les opérateurs et pourtant, il est l’un des plus cher si l’on additionne prix d’acquisition et coût moyen des abonnements. De mémoire, c’est un des rares combinés qu’on active avec… sa carte bleue (mais il existe, heureusement, des solutions de contournement) ;
  • l’iPhone est extrêmement intuitif, mais ce n’est pas le seul smartphone dans ce cas. S’il est, en revanche, le seul à proposer une expérience tactile de cette qualité, il faut néanmoins se rappeler que cela ne convient pas à tout le monde et que d’autres interfaces (boutons, molette…) peuvent fournir une expérience utilisateur tout aussi convaincante ;
  • l’iPhone atteint après deux ans et demi et trois versions un niveau de maturité qui aurait dû être le sien dès sa sortie. Apple s’est reposé sur l’ergonomie de son interface et son modèle commercial iPhone + iTunes pour tirer le maximum d’argent de ses utilisateurs en leur livrant au compte-goutte des fonctionnalités qui étaient présentes dans de très nombreux combinés concurrents ;
  • ceux qui n’aiment pas l’iPhone n’ont peut-être rien contre le téléphone (qui reste un très bon SmartPhone, doté d’une logithèque incroyable), ils en ont peut-être juste ras-le-bol qu’un ensemble de moutons leur rabâche à tout bout de champ que l’iPhone est génial. Après tout, la devise d’Apple n’est-elle pas : « Think Different« ? Il serait peut-être temps que les iPhone-addicts s’en rappellent…
Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English