Aller directement au contenu principal
citoyen 2 min Boris Schapira

«  J'aime les artistes  », nouveau bulletin de l'Armée d'Italie

Cet épisode démontre malheureusement, de façon particulièrement claire, la différence de philosophie et de méthode qui oppose le site j’aimelesartistes.fr et, au-delà, les défenseurs du projet de loi Création et Internet, aux groupes de pression qui en sont les adversaires. Il illustre une nouvelle fois la nécessité d’un « Internet civilisé », où tous les points de vue peuvent librement s’exprimer sans risquer d’être les victimes de la loi du plus fort. »
Communiqué du site jaimelesartistes.fr après l’attaque DDOS dont il a été la victime

Comme je le disais, le gouvernement utilise l’homographie existant entre deux notions pour substituer deux populations qui n’ont rien à voir : le citoyen qui télécharge un mp3 et le pirate qui qui contourne ou détruit les protections d’un logiciel, d’un ordinateur ou d’un réseau informatique.

Il n’y a qu’une façon de vous dire ce que je pense de ce site. Pour cela, je vais reprendre une autre définition :

« Ensemble des actions menées dans le cadre d’une stratégie de communication par un pouvoir politique ou militaire pour influencer la population dans sa perception des évènements, des personnes ou des enjeux de façon à l’endoctriner ou l’embrigader. Ce phénomène peut se retrouver mis en œuvre par divers moyens tout au long de l’histoire dans les régimes politiques institutionnalisés. »

Vous avez trouvé de quel mot il s’agissait ? Oui, il s’agit bien de la définition du mot Propagande.

_
_

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English