Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English Algolia Aller directement au contenu principal
web 1 min Boris Schapira

Première tâche : fixer la date

Au Salon du Mariage de la Porte de Cham­per­ret, nous avons pu discuter avec de nombreux acteurs du mariage : maquilleurs, décorateurs, traiteurs, préparateurs religieux, couturiers…

Ils sont tous d’accord sur une chose : la date sera fixée par la réservation de la salle de réception. Si on obtient la salle, on obtient le sésame pour le reste. Évidemment, il faut s’y prendre tôt. Hors de question de réserver la salle 2 jours avant le mariage et d’aller ensuite à la Mairie la bouche en cœur.

Pour l’instant, nous avons sélectionné 6 châteaux du Sud-Ouest et 2 dates à l’été 2010. Le problème est que les 6 salles sont assez différentes (en fait, 3 nous plaisent vraiment) et que les 2 dates n’en seront bientôt plus qu’une car la sœur de ma Libellule est témoin au mariage de sa meilleure amie à la même période.

Ainsi, il ne nous reste potentiellement qu’une date et un choix limité pour la réception. Nous avons envoyé nos mères en repé­rage pour qu’elles trient avant notre arrivée. Espérons que cela se passe bien, et qu’aucune d’entre elles ne décroche le quickening. Restera à réserver, et nous aurons fait un grand pas en avant.

Note pour plus tard : penser la jouer fine avec nos divers fournisseurs de produits non-périssables (si nous en avons). Je pense qu’en annonçant une date de mariage avancée de 10 à 15 jours, on évitera bien des désagréments.