Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia Aller directement au contenu principal
web 1 min Boris Schapira

On ne peut pas inviter tout le monde…

Quand on prépare son mariage, il faut aussi choisir qui inviter. Honnêtement, si tout était possible, je voudrais inviter la Terre entière à ce grand moment mais il faut bien faire des choix. On ne peut d’abord pas se permettre financièrement d’inviter 500 personnes et de plus, je préfèrerais qu’on ait suffisement peu d’invités à notre mariage pour se rappeler qui était là et pouvoir parler avec tout le monde (même si tous ceux qui se sont mariés m’expliquent à chaque fois que c’est impossible).

Pour l’instant, nous sommes partis sur une centaine d’invités à la réception du soir. Si on enlève la famille et les amis proches, cela laisse peu de place aux camarades d’Ecole, aux anciens collègues, aux voisins sympa, aux copains occasionnels…. Reste à choisir le comportement à adopter avec les personnes dont on sait déjà qu’elles ne seront pas invitées à la réception… leur dire ou leur laisser la surprise du faire-part sans invitation ?

Hier j’ai dis à mes copains d’Ecole qu’ils ne seraient très probablement pas invités à la réception. Et comme ils vivent à Paris et que le mariage aura lieu dans le Sud-Ouest, ils ont vite compris qu’ils ne seraient pas présent pour l’ensemble du mariage… ça a jeté un froid naturel, mais désagréable.