Aller directement au contenu principal
2 min Boris Schapira

Les Entretiens de l'AMF 2008 (1/3) : régulation de la gestion d'actifs

Le 6 novembre dernier avaient lieu les Entretiens de l’AMF 2008. Les objectifs de ces tables rondes auxquelles participait Christine LAGARDE, étaient définis par l’air du temps :

  1. Régulation de la gestion d’actifs face aux défis européens et internationaux.
  2. Régulation pour les produits traités de gré à gré ?
  3. Transparence et opérations financières : le suivi du contrôle dans les sociétés cotées.

Sur le premier point a été abordé le problème le plus évident : la complexité des produits

Ont notamment été stigmatisés les nouveaux ETF (Trackers). Les ETF (ou trackers) sont des produits financiers qui facilitent normalement la diversification de votre investissement. Si vous voulez investir en suivant le CAC40 vous pourrez, en une seule transaction, investir dans la performance de l’indice, l’ETF étant mis-à-jour toutes les 15 secondes. Le problème est que de nouveaux ETF sont apparus, bien moins faciles à comprendre qu’un simple reflet du CAC40. Il est temps de faire le ménage pour que le grand public ne se retrouve plus exposé à des stratégies à effet de levier ou basées sur un marché baissier (bear market).

[…] Quel est le véritable coût des ETF pour les investisseurs, en tenant compte du décalage entre valeur liquidative instantanée et valeur d’exécution, et comment assurer qu’il ne diverge pas même en situation de marché tendue, au travers de la réglementation sur les fourchettes de cotation et le rôle des teneurs de marché ?

L’autre objectif est d’augmenter la transparence pour les investisseurs en exigeant une communication de qualité autour des produits. L’AMF avait déjà fait un pas en ce sens en imposant aux OPCVM un prospectus simplifié. Elle veut aller plus loin avec le « Key Investor Document », mais il faudra attendre 2012…

Le nouveau document, baptisé « informations clés » (Key investor document), aurait une longueur limitée à deux pages soit une feuille recto/verso, avec une taille de caractères minimale déterminée. Son contenu serait réduit aux éléments qui importent le plus à l’investisseur pour faire son choix, et serait présenté dans toute l’Europe de manière harmonisée, en suivant un ordre précis.

La suite un peu plus tard…

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English