Aller directement au contenu principal
1 min Boris Schapira

Étude de propagation du Buzz par le CNRS : Happy Flu

Internet n’a pas d’existence propre. Il n’est que le reflet d’une certaine volatilité de l’information et de sa capacité à être reprise, enrichie, dégradée, déformée… Le Web amateur tel qu’on le connait aujourd’hui est un vaste magma de reprises d’actualités, un téléphone arabe du XXI° siècle, une rumeur multimédia qui s’étend comme elle se déforme. Ceux qui en tirent parti cherchent à l’analyser et lui ont donné un nom : le Buzz.

Pour analyser le Buzz, le CNRS propose une expérience ludique qui permet de créer une œuvre collaborative, une fractale des relations entre sources dont le nom est Happy Flu. Cela passe par un peu de code que chacun doit héberger sur son site pour de se retrouver lui-même à développer le bourgeon d’une nouvelle branche du Buzz…

Pour participer vous aussi, il vous suffit de cliquer sur « Spread it » et de copier le code. Attention : il y a un certain délai entre l’apparition de l’applet sur votre site et son remplissage par le Happy Flu. Ne vous inquiétez donc pas si au bout de 5 minutes vous ne voyez rien.

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Search A loop Information git Clock Français English