Aller directement au contenu principal
5 min Boris Schapira

Les 10 défis du blogueurs

<

p style= »text-align: center »>Hey guys, I captured the mouse!
photo credit: Darwin Bell

Sous l’impulsion de la nouvelle top model des blogs, je réponds à la nouvelle chaine qui occupe les blogueurs l’été : les défis réalisés et à réaliser sur son blog. Une question difficile car je n’ai pas vraiment de « défi » sur le blog. Je vais donc mettre 5 fiertés et 5 hontes. Oui je suis comme ça, moi, je change les règles si je veux !

Et je veux désormais connaître les 10 défis de ma Libellule, de Chris et de Bénédicte qui pourra ainsi confirmer que les blogueurs sont des

**5 fiertés de blogueur **:

  • Avoir choisi Wordpress et modeler un blog qui me ressemble. J’ai commencé à bloguer sur Live Spaces et la plate-forme m’a vite montré ses limites. Depuis que j’ai choisi Wordpress, je m’émerveille chaque jour. Le suivi est impeccable, la communauté est vivante et les possibilités de personnalisation sont légions. Un véritable must-have.</p>
  • M’être arrêté à un thème. Et oui, ça parait idiot comme ça, mais la « thémite » aigüe est la maladie la plus répandue chez les blogueurs sous Wordpress. Ici, globalement, peu de choses changent. Je modifie parfois un élément ou deux, histoire de dire, mais je suis globalement très heureux de ce thème que j’ai apprivoisé et re-codé au 1/3 à partir du travail original de Jide.</p>
  • N’avoir jamais dit « n’importe quoi » par colère. Impossible de faire autrement : mon nom est dans le titre ! Certains pensent que cela limite mes possibilités d’expression et ils ont peut-être raison. Comme tout un chacun, j’ai mes énervements et il m’arrive de penser des choses, de les écrire et de ne pas les publier. Lorsque le calme revient, je reprends les articles à froid pour voir s’ils correspondent vraiment à ce que je pense. 1 article sur 3 a ainsi dramatiquement fini dans la corbeille.</p>
  • Continuer à écrire ce que je veux. Quand j’ai commencé à bloguer, j’étais Microsoft Student Partner et l’actualité High-Tech était très importante pour moi. Elle l’est toujours et j’opère une veille quotidienne, mais je ne me force pas à bloguer dessus. Oui, j’ai perdu de nombreux visiteurs et non, ça ne me fait pas de la peine. Je suis heureux de pouvoir parler de finance de temps en temps, de politique souvent, de poster des vidéos marrantes… Otto a qualifié mardi soir mon blog de « compliqué ». Je vais prendre ça pour un compliment ;)

  • Avoir aider ma Libellule à monter son propre blog. Je ne l’ai jamais poussé à créer un blog. Quand elle est partie aux États-Unis, ça lui a pris d’elle-même. Depuis je l’ai aidé à migrer son blog de BlogSpot à Wordpress, et elle s’amuse comme une folle à poster des recettes de cuisine pour lesquelles je suis le premier cobaye (et qui sont délicieuses, par ailleurs).

_**5 hontes de blogueur **_: * **Ne pas avoir parler suffisamment de ma société**. Je travaille pour une SSII et souvent, ces sociétés ont mauvaise réputation. Je n'ai pas vraiment aidé à changer ça. Sachez qu'il existe des SSII humaines, avec un contact riche, de vraies valeurs et qui pour autant ne vous paieront pas en monnaie de singe. Mais je compte y revenir bientôt. **- Mal gérer la fréquence de mes publications.** Écrire des articles pour ce blog est pour moi une activité de loisir qui s'exprime de manière désordonnée et compulsive. Mes articles sont donc de taille variable et leur publication ne suit aucune logique. Les statistiques ne mentent pas : un certain nombre de lecteurs fuient les blogs de ce type. Parfois, j'essaie d'être plus régulier, mais cela ne dure qu'un temps. Il faudra donc s'y faire ! **- Oublier mes mots. **Il y a des choses qu'on voudrait partager avec la terre entière. On a les mots parfaits en tête, on se voit déjà en parler aux amis, à la famille. Et puis quelques heures/jours plus tard, plus rien. L'engouement est passé. La passion aussi. Rien ne sort. **- Rater pas mal d'évènements 'sociaux'. **Ce n'est pas vraiment une déception, juste un choix. Le choix de préférer passer mes soirées tranquillement avec ma chérie plutôt qu'en soirée bruyante autour d'une bière. Quand le rythme de travail réduit les heures passées à la maison, c'est vital de gérer les priorités. Le Social Blogging n'est pas en haut de ma liste. **- Ne pas prendre le temps de développer certaines 'enquêtes'.** Il arrive souvent que j'ai envie de parler d'un sujet et que je ne prenne pas le temps de récolter suffisement d'informations pour en ressortir quelque chose d'intéressant. Mais ce n'est que partie remise !

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia