Aller directement au contenu principal
2 min Boris Schapira

Stéréotypes de BAC+5 

Depuis quelques jours de nouveaux messages ornent les couloirs de circulation du metro. « Je suis poursuivi », « Je suis convoitée », « Je suis adulé »… Des phrases issues de jeunes BAC+5 ayant fait leur recherche d’emploi sur les sites de l’annonceur…

On y apprend ainsi le bestiaire stéréotypé des cadres moyens : l’ingénieur en sécurité informatique est un paranoïaque adepte du noir et entouré de l’aura mystique du hacker. Son collègue des télécoms est un glandeur mégalo qui confond plage et bureau tandis qu’il se balance sur sa chaise. Quant au commercial, c’est avant tout une femme qui évolue dans un décor mièvre et passe sa journée à rigoler (c’est connu, on passe nos journées à faire les cons à BAC+5) .

A côté de ces mêmes affiches, d’autres font la promotion des postes managériaux dans une chaine de fast-food. L’allure est professionnelle, les responsabilités semblent assumées. On parle d’avenir et de compétences, pas d’égo. Le salarié n’a pas l’air d’une star, juste d’un mec qui est fier de faire son job en dehors de l’argent qu’il y gagne. On parle des valeurs de l’entreprise et des valeurs du salarié…

Et après on s’étonne que les gens qui gagnent le SMIC nourrissent des sentiments mitigés envers ceux qui en gagnent 3.

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia