Aller directement au contenu principal
2 min Boris Schapira

Stage «  Développeur  » : 7 conseils pour améliorer votre CV

  1. Privilégiez les en-têtes concis et lisible. N’écrivez pas en tout petit les informations capitales que sont vos nom, prénom, téléphone et email.
  2. Mettez en avant vos précédentes expériences professionnelles et internes à votre école. Nous savons que vous êtes encore "jeune" mais cela ne veut pas dire que vous n’avez jamais acquis de compétences par vous-même ou en équipe.
  3. Dans le listing de vos expériences/projets, insistez sur les compétences acquises et les responsabilités. Les énoncés pompeux n’intéressent personne.
  4. Ne vous étalez pas sur le listing des langages de développement que vous avez "aperçu". Concentrez-vous sur ceux vers lesquels vous voulez vous orienter. Ça vous évitera notamment d’avoir à expliquer en entretien qu’en fait vous avez fait un demi-TP sur la question et encore de loin parce que vous étiez malade…
  5. Détaillez votre compétence dans chacun des langages en faisant par exemple référence à un stage ou un projet interne explicité ailleurs dans le CV. Si vous êtes novice, soyez prêt à donner des exemples d’initiatives personnelles destinées à améliorer votre niveau.
  6. Si vous avez détenu des postes à responsabilité dans l’associatif, c’est-à-dire si vous avez dû gérer à un moment de votre vie une communauté et des moyens importants, précisez-le et soyez prêts à développer en entretien vos motivations et vos actions.
  7. Personnellement, j’aime que figure sur le CV les expériences professionnelles qui sortent du domaine de l’ingénierie comme les petits boulots ou les stages ouvriers. Ça montre que l’étudiant est volontaire. J’aime à creuser aussi ce côté de la personnalité des candidats pour savoir ce qui les motivent profondément à travailler.
Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English