Aller directement au contenu principal
3 min Boris Schapira

L'Imagine Cup, c'est quoi au juste ?

A l’occasion de la finale française de l’Imagine Cup Project Hoshimi le 6 juin à la Tour Eiffel (merci à Benjamin pour l’invitation personnalisée), je voudrais revenir quelques instants sur la stature de l’évènement aujourd’hui.

Un succès grandissant

Depuis 5 ans, l’Imagine Cup invite les étudiants à développer leurs talents et leur créativité pour solutionner différentes problématiques comme cette année « L’informatique dans l’Education ». Les Microsoftees ont appris comment promouvoir l’évènement à une échelle mondiale et cette année enregistre des records d’inscriptions avec 110 000 inscrits contre 68 000 l’année dernière.

Chacun y trouve son compte

La compétition est bien évidemment un moyen pour la firme de Redmond de mettre en avant les technologies Microsoft **auprès des futures générations de développeurs, de responsables de systèmes et de preneurs de décisions. Mais elle est aussi, pour une population d’étudiants souvent peu expérimentés, l’occasion d’acquérir des bases** dans les différents domaines des Technologies de l’Information.

Les finales se dérouleront en août mais les équipes d’étudiants travaillent depuis des mois sur leurs projets et les premières éliminatoires viennent à peine de se terminer dans certaines compétitions. Les finalistes se retrouveront à Séoul, en Corée du Sud, et s’affronteront pour repartir avec la plus grosse part des 170 000 $ de prix annoncés (25 000 $ pour la seule compétition de Software Design).

Une clé pour l’avenir

Ajoutons à cela la renommée acquise par les gagnants, qui leur vaudra à coup sûr des propositions du monde professionnel toujours à l’affût des jeunes talents. D’autant que les technologies employées sont à peine sorties comme en témoigne l’usage de la Suite Expression et, j’en suis certain, de XNA dans les futures sessions.

Depuis trois ans, le programme « Innovation Accelerator » va encore plus loin. Les six équipes finalistes de la compétition Software Design gagnent deux semaines d’une intense formation à la création d’entreprise, sous la tutelle de British Telecom et Microsoft. Ils sont alors en mesure, avec leur Business Plan sous le bras et un argumentaire soigné, de démarcher des investisseurs.

** Joe Wilson, Directeur des relations Académiques à Microsoft Corp., expliquait lors d’une réunion avec quelques MSP français à la fin du mois de Janvier que l’Imagine Cup était **un des évènements les plus considérés par Bill Gates lui-même, son seul regret étant qu’au final on ne le laisse pas discuter technologies avec les étudiants mais plus facilement business avec les partenaires…

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia