Aller directement au contenu principal
3 min Boris Schapira

8 façons de me faire fuir

Depuis plusieurs semaines, je reçois diverses offres (une à deux par jour) de sociétés souhaitant apparemment m’intégrer à leurs équipes. Ces mails sont pour la plupart très bien rédigés, s’accompagnent de coup de fils aimables et donnent suite à des entretiens.

Malheureusement, ce n’est pas le cas de tous. Petit guide des choses qui m’ont fait fuir ces derniers temps :

Nous avons une offre à vous faire, veuillez consulter la référence 23402CP45 de nos offres d’emplois sur notre site « machin » en cliquant sur « truc »

  • Si un profil vous intéresse, expliquez pour quelle raison.
  • Si une offre est à pourvoir, donnez son descriptif.
  • Poussez les gens à visiter votre site en cliquant sur un lien perdu de la page d’accueil, ça ne donne pas très envie.

Nous recrutons plus de X000 collaborateurs issus d’Ecoles d’Ingénieur : rejoignez-nous !

  • Quand on est jeune et qu’on cherche un premier emploi, on souvent une structure où nos projets de carrière vont être pris en considération de manière indépendante, unique. Être considéré comme un ingénieur de plus parmi 2999 autres n’est pas compatible avec ces critères.

Nous vous proposons un poste de technicien-développeur en langage C au sein de notre structure, ce qui correspond au projet de carrière qui semble défini par vos expériences.

  • Après une Ecole d’Ingénieur généraliste et une formation complémentaire en Management des NTIC, des réalisations en Java, un stage en développement C#/ASP.NET et maintenant sur SharePoint, où diable est-il inscrit dans mon CV que je suis un technicien en langage C ?

Votre profil Monster fait état d’une recherche de stage de fin d’études

  • Comme quoi, certains chasseurs consultent des bases vieilles de plusieurs mois…

Votre profil Monster fait état d’une recherche de stage ouvrier en industrie

  • … ou de plusieurs années !

Nous voudrions vous rencontrer afin d’établir avec vous votre projet professionnel et de vous présenter immédiatement un de nos clients pour qui vous travailleriez.

  • Ah, on sent que mon projet professionnel va être très important dans le processus d’attribution de mes missions… ou pas.

Chez nous, la politique n’est pas de vous former dès votre arrivée, alors que vous sortez justement de plusieurs longues et fastidieuses années d’études. Nous vous présenterons rapidement des projets de grande ampleur appuyés d’objectifs forts vous impliquant réellement.

  • Traduction : on ne vous forme pas et on vous donne une mission avec salaire sur objectifs. Si vous ratez la mission, c’est votre salaire qui en souffrira et si vous y arrivez, nous aurons eu raison : vous n’aviez pas besoin d’une formation !

Malgré tout ça (et heureusement), certaines entreprises prennent quand même le temps d’envoyer des réponses ou des requêtes soignées, privilégient la relation avec le futur diplômé et n’hésitent pas à discuter par e-mail de postes disponibles et de leur adéquation éventuelle avec le profil du candidat ou ses projets d’évolution.

Je ne dis pas que nous, jeunes diplômés, avons forcément ce besoin d’être assisté par l’employeur mais c’est un plus indéniable.

Je les en félicite.

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia