Aller directement au contenu principal
3 min Boris Schapira

SharePoint et moi - Episode 1 

Deux mois de stages chez Microsoft France, c’est déjà beaucoup et en même temps peu. Il y a tant à apprendre ici !

Aaaah, le code VBA !

Dans un premier temps, j’ai développé une application managériale sous Excel (le langage s’appelle VBA et n’est pas aussi abouti que des langages plus évolués comme le .NET, d’où le titre). Oui, ça peut paraître étrange à ceux qui n’utilisent Excel que pour réaliser des tableurs, mais il est tout-à -fait possible de développer sous Excel des fonctionnalités différentes, des interfaces intégrées et une véritable réflexion logicielle. C’est d’ailleurs un vrai avantage pour les entreprises qui souhaitent intégrer de nouvelles fonctionnalités à leurs applications sans pour autant perturber les habitudes de travail de leurs salariés.

Toujours est-il qu’après m’être appliqué à comprendre, développer, améliorer et débugger ce petit outil managérial, j’ai commencé à travailler sur un tout autre projet : le développement d’un portail basé sur SharePoint.

Colle à bords hâtifs

Le jeu de mots est naze, mais il aura au moins eu le mérite de faire rentrer le concept dans vos têtes : collaborer.

Historiquement, l’informatique est histoire de travail individuel. Les applications que vous utilisez tournent sur vos machines, pour vous. Mais ça ne suffit plus (le succès de Google est la preuve même que les utilisateurs recherchent une expérience plus proche du tout-online). Ce que vous produisez, vous l’envoyez désormais par mail à votre patron ou votre équipe, vous en discutez sur des forums ou sur les listes mailées, bref, vous avez besoin de travailler ensemble. Paradoxalement, vous avez toujours besoin de vos applications personnelles pour leur richesse fonctionnelle et technique, mais vous ne connaissez rien qui fasse passerelle entre votre monde individuel et le travail d’équipe.

SharePoint, c’est exactement ça : une solution de collaboration qui tire parti des réseaux d’entreprises pour permettre aux personnes de travailler ensemble en tant que groupes, équipes ou simples collègues. Du partage de planning pour les rendez-vous communs à l’écriture d’un document par plusieurs personnes de l’entreprise avec gestion des différentes versions, SharePoint est une véritable machine à tout faire qui devrait résoudre bien des problèmes en entreprises.

Le produit est jeune et moi aussi

Cela fait déjà plusieurs semaines que je m’attèle à comprendre en détails le déploiement, la configuration et la personnalisation des portails d’entreprise SharePoint, et je m’autorise seulement aujourd’hui à commencer d’en parler. En effet, la solution est impressionnante et recèle de nombreux détails de déploiement qui la rende encore complexe à conceptualiser pour un public non-initié.
A l’inverse, une fois installée, sa configuration est à la portée de tous. Non pas qu’elle soit aisée, mais tout se fait via une très fournie interface d’administration (elle-même un portail SharePoint pré-formaté) qui, si on la connait bien, montre toute la puissance de la solution.

De plus, le produit SharePoint existe en deux versions : le gratuit « Windows SharePoint Services v3 » et le payant (mais plus riche fonctionnellement) « _Microsoft Office SharePoint Server 2007 _ ». De quoi satisfaire particuliers et organisations de tous poils (une liste non-exhaustive de portails Web construits via SharePoint est disponible ici. Leur diversité est la preuve même de la richesse du produit).

Je vais continuer à découvrir MOSS 2007 (oui, on va l’appeller par son petit nom maintenant qu’on est entre nous) et je vous en reparlerai plus tard. En attendant, si certains d’entre vous ont déjà utilisé la solution ou s’ils souhaitent parler des alternatives concurrentes, place à vos commentaires !

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia