Aller directement au contenu principal
2 min Boris Schapira

Microsoft et Google rejoignent l'OpenAjax Alliance

On parle beaucoup de « Web 2.0 » dans les médias, et un des arguments mis en avant est le design interactionnel que devrait avoir le « Web 2.0 » : des éléments dynamiques et un design léché offrant arrondis, ombrages et reflets là où on n’avait que du carré, du terne et du figé.

En pratique, les technologies permettant ce genre de rendu existent depuis longtemps et ceux qui se baladaient déjà sur la toile il y a 10 ans ont certainement remarqué que finalement, depuis les premières bribes du Dynamic HTML (avec Internet Explorer 4) puis l’objet XMLHttpRequest permettant de faire des requêtes client-serveur de manière asynchrone (IE5.5), la donne n’avait pas réellement changé. Mais alors pourquoi un tel enthousiasme pour le design applicatif web ?

Tout simplement parce qu’à l’époque, les développeurs Web faisaient un peu comme ils pouvaient. Certes, les éléments étaient là pour réaliser un site fantastique, mais encore fallait-il savoir comment les assembler. XML, JavaScript et HTML faisaient parfois bon ménage lorsque le webmaster avait de l’expérience, mais pas toujours.

De nombreuses compagnies ont ainsi commencé, il y a plusieurs années, à produire des solutions à ce problème. Le but : fournir aux webmasters des ensembles de fonctions préprogrammées leur permettant d’intégrer des composants qu’on appelle désormais AJAX (« Asynchronous JavaScript and XML », mais en plus marketing) à leurs sites Web. Et au milieu de toutes ses sociétés, dont bien sûr Microsoft, Google, IBM et les autres cadors du milieu, le webmaster pouvait un peu se perdre…

Ce ne sera désormais plus un problème puisque un grand nombre des sociétés, dont Microsoft, développant des Frameworks Ajax (c’est le nom qu’on donnera aux jeux de fonctions prédéfinies dont je vous ai parlé au paragraphe précédent) viennent de rallier l’OpenAjax Alliance (un groupement de compagnie qui, à l’initiative d’IBM, prône une interopérabilité et une ouverture de code des différents Frameworks Ajax), et il sera désormais possible pour les webmasters de piocher dans toutes ces solutions à leur gré (puisqu’elle devront être interopérables) et pourront même y contribuer (puisqu’elles seront ouvertes).

Notons qu’il est déjà possible depuis plusieurs mois de participer à l’Ajax Control Toolkit pour l’ASP.NET AJAX sur CodePlex depuis plusieurs mois.

Mail Facebook Twitter Feed Flickr Github LinkedIn Mastodon Search A loop Information git Clock Français English Algolia