dans Littérature

« Métro­nome », Lorànt Deutsch

Il y a quelques années, j’étais allé voir Victor les enfant au pouvoir, avec Lorànt Deutsch. A la fin de la repré­sen­ta­tion, mon père avait emmené ma grand-mère et mes frère et soeur rencon­trer les acteurs, dont Deutsch lui-même. Sa rencontre les avait enchan­tés et j’ai toujours gardé depuis une certaine sympa­thie pour l’ac­teur.

En rame­nant le camion à Paris après mon démé­na­ge­ment à Bordeaux, je me suis retrouvé à écou­ter C’est quoi ce bordel, une hila­rante émis­sion de Laurent Baffie où étaient invi­tés Gene­viève de Fonte­nay, les frères Bogda­noff et Lorànt Deutsch pour parler de Paris et de son histoire.

M’est appa­rue alors une facette complè­te­ment diffé­rente du person­nage. Deutsch est un passionné d’His­toire, cultivé et drôle. Il expliqua à plusieurs reprises des anec­dotes passion­nantes sur la capi­tale en y atta­chant toujours une pointe d’hu­mour et parfois une dose de nostal­gie.

L’in­ves­tis­se­ment dans son best-seller (plus de 300 000 exem­plaires !) Métro­nome : L’his­toire de France au rythme du métro pari­sien n’a pas trainé. De station en station, l’au­teur nous explique la ville de façon chro­no­lo­gique, même si quelques anec­dotes plus modernes viennent parfois bous­cu­ler des chro­niques du passé. On y apprend beau­coup, on rigole souvent. L’His­toire y appa­rait, et c’est impor­tant dans un ouvrage du genre, légère et fina­le­ment, assez contem­po­raine.

Je voudrais tout de même corri­ger une asser­tion qui trans­pire dans le titre et l’ou­vrage en géné­ral : l’his­toire de France n’est pas l’his­toire de Paris ! C’est bien une menta­lité de pari­sien, ça ! :)

P.S.: J’ai conseillé ce livre à quelques personnes dont Teul­liac, qui s’est empressé de le dévo­rer et d’en faire un très bon article (avec le géné­rique des Intré­pides, c’est dire). L’ar­ticle de Teul­liac sur Métro­nome.

  1. Je confirme, c’est un excellent bouquin (qui aurait cru que Lorant Deut­sch…). On a déjà deux demandes de prêt, c’est dire !

  2. C’est inté­res­sant de voir comme l’es­prit scien­ti­fique et critique est en train de dispa­raitre de notre socié­té… Présen­ter un livre bourré d’er­reur et très orienté poli­tique­ment comme un chef d’oeuvre péda­go­gique, c’est quand même grave…

    • Déjà, quand on écrit un commen­taire critique, on fait atten­tion à son niveau de français (j’ai corrigé les 4 fautes que j’ai vu). Ensuite, c’est vrai, je n’ai pas confirmé ce qui est écrit dans Métro­nome scien­ti­fique­ment, mais je suis curieux de vous vous réta­blir la vérité. Pourquoi ne pas ouvrir un blog sur le sujet, d’ailleurs ? Vu le succès du livre, vous pour­riez vous aussi avoir un certain public. Et si vous avez besoin d’aide, n’hé­si­tez pas, je me ferais un plai­sir de vous l’ap­por­ter.

Commentaires clos.

  • Lecteurs l’ayant partagé
  • Métronome de Lorànt Deutsch, un phénomène de société? | La caverne de Benjamin
  • Merci !