Archives pour la catégorie Finance

XBRL pour l'échange de données financières

Dans la catégorie « Ces articles un peu longs et pas forcément super sexy qu’on aimerait pouvoir lire en entier mais dont la présentation donne déjà envie de bailler », je vous propose aujourd’hui une introduction au XBRL, langage dont vous avez sûrement déjà entendu / vous entendrez parler durant les prochaines années dans la sphère informatico-financière…

Lire la suite

Les Entretiens de l'AMF 2009

Le 16 décembre dernier avaient lieu les Entretiens de l’AMF 2009 (voir CP). Dans la plus grande discrétion, ce sont deux sujets très importants qui ont été discutés : la réforme la régulation financière en Europe et le bilan sur la directive MIF qui impose de nouvelles règles visant à faciliter l’européanisation des services offerts par les PSI et une meilleure compatibilité avec les évolutions récentes des Marchés, dont la multiplication de lieux d’exécution.

Lire la suite

Collectivités et contrôle des investissements

Les collectivités sont particulièrement friandes d’actifs dangereux, c’est un fait que je tiens pour acquis après plusieurs mois à observer les marchés, y compris de l’intérieur. Pourquoi ? Parce que communes, départements et régions disposent de moins en moins de capitaux et donc les investissent là où ça rapporte le plus : actions et produits structurés (produits d’inflation, les swaps de taux, subprimes).

Evidemment, cela présente un risque énorme, surtout si on achète des produits « toxiques » aux effets de levier difficilement mesurables. Aujourd’hui, j’ai entendu un responsable dire qu’il n’avait pas compris, qu’il n’avait pas vu les petites lignes dans le contrat. De qui se moque-t-on ?

Soyons clairs : beaucoup de collectivités savaient très bien ce qu’elles faisaient en achetant ces actifs et certaines d’entre elles continuaient à en acheter pendant l’explosion de la crise. Pourquoi ? Parce que les responsables de ces collectivités savaient très bien qu’en cas de coup dur, ils pourraient s’en prendre aux banques et, si nécessaire, à l’Etat pour qu’il oblige celles-ci à prendre à leur charge une partie des pertes.

Certaines banques avaient senti le coup foireux de loin. Dexia propose des solutions dès aujourd’hui aux collectivités. J’espère que cela ne fera pas oublier l’incompétence des élus ayant investi dans des actifs complexes pour faire baisser leur dette à court terme.

Puisque l’Assemblée aborde la question de la réforme des collectivités territoriales, jespère que seront étudiées leur autonomie financière et la responsabilité de leurs élus.

Présentation EISTI – Merci

Un billet rapide pour remercier les quelques étudiants des EISTI de Cergy et Pau venus assister à ma rapide présentation du métier de Développeur Commando en salle de marché (et plus généralement, du métier de Consultant tel qu’ils pourront le pratiquer au début de leur carrière) alors qu’ils avaient, pour la plupart, un examen l’heure d’après. J’espère vous avoir apporter suffisement d’informations et ne pas vous avoir fait trop peur.

L’organisation ayant laissé peu de place au questions et réponses, il est possible que certains d’entre vous soient toujours en recherche d’informations. N’hésitez pas à me contacter (en commentaire ou par mail), je vous répondrais avec plaisir. Et puis, si vous avez des critiques et des suggestions d’améliorations concernant cette présentation, n’hésitez pas. Rien n’est jamais parfait !

Werner, Thibaud, j’ai remboursé ma dette envers l’Ecole qui vous a formé avec plaisir.

Budget 2010 et litanie sur la Dette Publique

François Fillon vient de présenter le budget 2010 et, comme on s’y attendait, l’évaluation de la Dette Publique laisse songueur. Attendez-vous donc à la stupide rengaine habituelle sur la Dette :

  • La Dette Publique, c’est nos enfants qui devront la payer
  • La Dette Publique, c’est mal
  • Chaque nouveau français nait avec plusieurs millieurs d’euros à rembourser

Je ne dirais jamais à quel point ces idées préconçues sont fausses. La Dette Publique n’a rien à voir avec votre petit emprunt à la banque. La Dette Publique ne se mesure qu’au regard des investissements qu’elle permet de réaliser (et là, il y aurait éventuellement à redire). La Dette Publique ne représente qu’une infime partie de ce que nos enfants vont hériter (économie, niveau de vie, système de santé, éducation…). La Dette Publique ne s’évalue pas à l’échelle de l’individu.

Bref, j’avais déjà fait un article « Questions & Réponses » sur le sujet et je vous y renvoie.

L'épidémie continue

J’avais déjà parlé de l’épidémie, pronostiquant une aggravation de la situation suite à la multiplication des comportements à risques.

C’est aujourd’hui un fait reconnu par l’autorité compétente, qui vient de livrer un rapport d’analyse affichant ce chiffre inquiétant : 748 000 foyers infectieux ont été hospitalisés ces cinq dernières années en France. En augmentation de 16% par rapport au premier trimestre 2009, le nombre de cas a atteint un pic en mars avec 21 747 cas déclarés.

Cette dernière année, plus d’un cas sur quatre a été hospitalisé en phase terminale, là où les traitements sont les plus destructeurs. Aucun malade n’est décédé, mais les traumatismes personnels sont importants.

L’opinion publique pense à tort que les patients qui ont contracté la maladie ont multiplié les comportements facilement identifiables comme dangereux. En réalité, c’est la multiplication des petites infractions à l’hygiène qui a causé l’infection. 85% des dossiers sont d’ailleurs liés à la présence d’un même agent pathogène.

G20 et régulation

Lors du G20, qui démarrera d’ici quelques minutes, les chefs d’Etat des plus grand puissants pays du monde devraient aborder l’épineux problèmes de la régulation de la Finance internationale. A cette occasion, je vous invite à lire (ou à relire) mes trois résumés des Entretiens de l’AMF 2008 dont les conclusions pourront servir lors des réflexions de ces prochains jours.

  1. Régulation de la gestion d’actifs face aux défis européens et internationaux.
  2. Régulation pour les produits traités de gré à gré ?
  3. Transparence et opérations financières : le suivi du contrôle dans les sociétés cotées.